Deux films au festival « Ovaires et contre tout » à Forcalquier!

Me voilà extrêmement honorée d’apprendre que deux de mes films aient été choisis pour être projetés au festival « Ovaires et contre tout », qui se déroulera du 16 au 27 Février à Forcalquier !

df284ad1d3aac3eb8e8dfc9e3561c15b.jpg

Il s’agit de « Rouge », mon premier film solo ainsi que de « Sabbat », petit film d’animation que j’ai co-réalisé avec Adrien Plantive.

Programme détaillé ici : https://04.demosphere.eu/files
/docs/ovaires_et_contre_tout.pdf

https://04.demosphere.eu/files/docs/ovaires_et_contre_tout.pdf

« La Nef à la dérive! »

A l’occasion de l’ évènement « La Nef à la Dérive « ,

nous aurons le plaisir de vous présenter le film, « de sang et de lumière » co-réalisation de Violaine Picaut et Alice Heit,

Conte initiatique en pellicule super 8, revisité pour l’occasion, sous forme de ciné-concert-dansé…!

Ce sera le Samedi 18 février!

Attention, le nombre de places très limité! Si vous voulez être sûr-e-s de pouvoir rentrer, il vous faut absolument réserver à l’avance !

de-sang-et-de-lumiere

Tarif : prix libre (entrée et repas)
Réservation au 01 41 50 07 20 – reservation@la-nef.org

À La nef – Manufacture d’utopies / Pantin

http://www.la-nef.org/

https://pontmenou.jimdo.com/

A l’occasion de cet évènement, j’ai réalisé une gravure à la pointe sèche en série limitée, qui sera disponible à la vente le soir de la représentation mais que vous pouvez également réserver en me contactant. L’argent récolté sera utilisé en soutien au collectif de la Dérive et participera également au soutien financier de la réalisation de ce film en super 8.

deesse-3

Des tirages grand format des affiches du carnaval organisé par le collectif de la dérive l’an passé, ainsi que des bières artisanales de soutien au projet, seront également disponibles sur place.

Affiche du carnaval, dessin Alice Heit, Mars 2016, Aquarelle :

CARNAVAL envoi 100dpi copie

————————————————————————————————————————————————–

Voici le programme complet des deux jours « La Nef à la Dérive ! »

Vendredi 17 février à 19h et samedi 18 février à 18 h

Deux soirées concoctées par le collectif breton Pont Menou dans les Bois réuni autour de La Dérive, hangar en chantier qui accueillera bientôt toutes leurs activités : charpente, tango, vannerie, cuisine, apiculture et bien sûr spectacles.

Programme du vendredi 17 février :
19h : Repas accompagné de deux films réalisés lors du chantier collectif de l’association cet été.
20h30 : spectacle Septembre et chiens de Sonya Samarand par la Compagnie Sans-aveu et le collectif Pont Menou dans les bois – La Dérive.
22h : un pommeau et une petite part de gâteau à l’issue de la représentation !

Programme du samedi 18 février :
De 18h à 21h30 :
– projection du film Le promontoire du songe de Vincent Joly (soutiens de La Fonderie au Mans et des associations Pont menou dans les bois et L’échelle de jacob)
– « De sang et de lumière », conte initiatique, projeté, sonorisé et dansé
– projection de Sème ton western réalisé par le collectif des Scotcheuses et sonorisé par Enfance Sauvage

À 21h30 : repas Indien !
Tout public

Tarif : prix libre (entrée et repas)
Réservation au 01 41 50 07 20 – reservation@la-nef.org

Ma toute dernière série de gravures, les « déesses aux serpents…

Séries de « déesses aux serpents », Pointes sèches, Alice Heit, Février 2017.

img_1968img_1970img_1966img_1971img_1985img_1967img_1978img_1982img_1983

Ma série de lithographies « pregnancy galaxy » est enfin imprimée! série très limitée …

Ma série de lithographies « pregnancy galaxy » est enfin imprimée! Il s’agit d’une série très limitée d’impression faites à la main par moi-même (une vingtaine d’exemplaires seulement – chaque tirage est unique et légèrement différent-)…

Je suis ravie de cette première rencontre avec la technique de la lithographie…

Mon deuxième dessin est en préparation (Vassilissa et le crâne enflammé)…

lithographie-alice-heit-n2

lyon-inv-134-1024x598

La presse litho qui a servi à imprimer « Pregnancy Galaxy »

Une Carline pour 2017

Lors d’une petite excursion à pied dans une rue encore non explorée dans le petit village de Guimaëc, Finistère, j’ai eu la surprise de découvrir une Carline clouée à la porte d’une vieille maison en pierre.

J’aime cette plante qui semble savoir bien associer ses moyens de défense au service de son rayonnement très solaire…

C’est la deuxième fois en un mois que je me retrouve face à cette plante, ici en Bretagne,  alors que je n’en avais jamais vue auparavant! pourtant la plante n’est pas native du coin. elle préfère les montagnes, Alpes, Pyrénées, Jura, Vosges.

La Carline, Carlina Acaulis, est réputée dans les traditions du pays basque, pour éloigner le mauvais oeil….

Je vous souhaite une belle année 2017 sur le chemin qui a du coeur,

Quelques épines astucieusement disposées  peuvent être de précieuses alliées pour préserver notre lumière malgré l’obscurité.

Pour défendre ce qui nous est précieux, coeurs et âmes !

img_1386

Photo : Alice Heit 2017

gravures et gaufrages!

Ravie d’expérimenter en ce moment les gaufrages combinés à la gravure pointe sèche!

Grenouilles, nénuphars, abeilles, fleurs, nectar, plantes aquatiques, légumes… tout est bon pour s’amuser!

img_1903img_1904img_1905img_1906img_1907img_1908img_1909img_1910img_1911img_1912img_1913

Pregnancy Galaxy, Premier tirage.

Voilà, mon premier tirage de ma première lithographie! c’est émouvant!

après quelques tirages plutôt gris et quelques sueurs froides, les noirs ont fini par monter les uns après les autres… maintenant ils sont bien là! et je pense bientôt imprimer une série de cette nouvelle gravure !

La lithographie est une technique qui me plait beaucoup!

ça s’imprime avec une presse comme celle ci : lyon-inv-134-1024x598

Voilà le premier tirage (réussi) :

lithographie-alice-heit-n1lithographie-alice-heit-n2

Pregnancy Galaxy

Pregnancy Galaxy

Dessin sur pierre Lithographique

Alice Heit, Janvier 2017.

pregnancyalice-heit2img_1876img_1877pregnancy-galaxy-alice-heit2017img_1899img_1906alice-heitpregnancy-galaxy

« Vassilissa et le crâne ! »

Au bout de quelques jours, voilà enfin le dessin terminé !

« Vassilissa et le crâne », mine de plomb, Alice Heit, Janvier 2017.

"Vassilissa et le crâne" Alice Heit 2017.

—————————————————————————-
« Toutes les femmes qui se réapproprient leur intuition et les pouvoirs de baba Yaga sont à un moments tentées de les rejeter. A quoi sert, en effet, de voir et de savoir tout cela? La lumière du crâne ne pardonne rien. Les gens âgés apparaissent comme des vieillards, la beauté devient de la luxuriance, la sottise de l’imbécillité, l’ivresse de l’ivrognerie, l’infidélité de la trahison, les choses incroyables des miracles. La lumière du crâne est celle de l’éternité. Elle brille au front des femmes, comme une présence qui se porterait en tête et reviendrait leur dire ce qu’elle a vu. Elle est perpétuellement en reconnaissance.

Or, voir, sentir de la sorte oblige à agir sur ce que l’on découvre: une bonne intuition, un bon pouvoir, c’est du travail en perspective. Il est d’abord nécessaire de surveiller, de prendre en compte les forces négatives et les déséquilibres au détriment de l’intérieur comme de l’extérieur. Ensuite on doit bander sa volonté pour agir par rapport à ce qu’on découvre, que ce soit pur améliorer, équilibrer ou permettre à quelque chose de vivre et de mourir.

Je ne vais pas vous mentir, il est plus facile, c’est vrai, de jeter au loin la lumière et d’aller dormir. Avec la lumière devant nous, nous voyons parfaitement tous les aspects de nous-même et des autres, du disgracié au divin en passant par tous les états intermédiaires.

C’est pourtant avec cette lumière que viennent à la conscience les miracles de la profonde beauté du monde et des êtres. Elle permet de dépasser la mauvaise action et de voir le coeur empli de bonté, de découvrir l’esprit délicat écrasé sous la haine, d’être compréhensive au lieu de ne pas comprendre. Elle peut faire la différence entre diverses couches de personnalité, d’intentions, de motivations chez les autres, entre conscience et inconscience, chez soi-même comme chez les autres. C’est la baguette magique de la connaissance, le miroir où l’on sent et où l’on voit toute chose. C’est la nature sauvage profonde. » Clarissa Pinkola Estes

Et pour aller plus loin : http://leveildenout.blogspot.fr/2012_02_01_archive.html

Vassilissa la belle

Connaissez-vous le conte Russe de Vassilissa la belle? Connaissez vous la sorcière Babayaga?

vous pouvez l’écouter ici : https://www.youtube.com/watch?v=E24focUjMx8 , merci à la conteuse Marie K Luna!

Travail préparatoire par Alice Heit, Janvier 2017, mine de plomb.

img_1773

img_1776

img_1780

img_1787

img_1788

img_1813

img_1818

img_1820